Fantastique en 4ème : une évaluation numérique et en images

fullsizeoutput_1081

En classe de 4ème, au coeur de la séquence sur le fantastique, les élèves, équipés d’iPad, doivent réaliser une évaluation entièrement numérique visant à vérifier leurs compétences en analyse d’images fixes, en utilisation de l’outil numérique pour produire un travail et une ressource, et leurs connaissances sur le fantastique.

MISE EN OEUVRE 

La veille, je leur ai confié le document présentant les critères de réussite et les compétences évaluées, que nous avons découvert ensemble afin de bien comprendre ce qui serait demandé, et de vérifier que chacun se sentait à l’aise avec les manipulations numériques qui seraient nécessaires – manipulations déjà pratiquées en classe à plusieurs reprises.

Le lendemain, ils doivent concevoir un tableau en fonction de critères précis évalués : trois colonnes, trois rangs, fusionner les cellules finales… Leur sont alors envoyées par AirDrop deux vignettes de B.D. (extraites de l’album Sang-de-Lune, de Duxaux et Nicaise, parue en 1993 chez Glénat) qu’ils doivent insérer dans la 1ère des colonnes du tableau, et qu’ils doivent ensuite analyser dans la seconde colonne, avant de rédiger une synthèse dans la case finale fusionnée.

Pendant l’évaluation, ils ont accès à tout document contenu dans l’iPad, et en particulier les fiches de vocabulaire d’analyse d’images disponibles en format photo dans leur galerie. En revanche, ils n’ont pas droit d’utiliser internet, et doivent donc se déconnecter, ce que je vérifie en gardant l’Air Drop ouvert durant toute l’évaluation. Ainsi, je peux voir apparaitre tout iPad se reconnectant au réseau.

Une fois l’évaluation terminée, chacun m’envoie son document par AirDrop en vérifiant que son nom apparait bien dans l’intitulé du document.

C’est alors qu’à mon tour je corrige numériquement chaque tableau, en exploitant la dernière colonne créée par l’élève, pour annoter chaque vignette. Je peux même utiliser des couleurs pour surligner le texte de l’élève qui peut être amélioré, ou pour valoriser les éléments bien maitrisés. Enfin, sur le document contenant les critères de réussite et les compétences étudiées, distribué la veille, j’indique le degré d’acquisition de chaque compétence évaluée en coloriant la case avec la teinte appropriée au système de badges de compétences que j’ai mis en place, avant d’indiquer la note chiffrée obtenue.

Je rends alors à chacun son travail, soit en l’envoyant par mail, soit en l’adressant individuellement par AirDrop en classe.

Voici le diaporama (présenté au Congrès de la classe inversée, le CLIC, en 2018) présentant les différents documents de cette évaluation numérique : Une évaluation numérique en 4ème

 

Ce projet entièrement numérique a été mis en place avec simplicité, les élèves travaillant quotidiennement avec l’outil. Aucun problème technique ne s’est produit. J’avais toutefois envisagé de prendre en photo toute évaluation qui n’aurait pas été transmise correctement par AirDorp, ou de la recevoir par mail, au besoin. La correction n’a pas pris plus de temps que celle d’une évaluation traditionnelle. 

Enfin, ce système présente deux avantages essentiels à mon avis : permettre à l’enseignant de garder les évaluations de ses élèves dans la mémoire de sa tablette et permettre une vraie évaluation des compétences numériques en situation de production de travail. 

Cette évaluation confirme que, lorsque le projet s’y prête, l’évaluation numérique est pleinement pertinente au collège pour valider les compétences.

Faites un commentaire qui enrichit le débat...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s